dinh van Lyon Herriot

dinh van, l'esprit libre de joaillerie française depuis 1965.

Paris 1965, Jean Dinh Van ouvre son atelier avec pour ambition : inventer une joaillerie essentielle, moins solennelle et plus personnelle. Il propose aux femmes des bijoux qui leur ressemblent enfin, affranchis de leurs contraintes traditionnelles : la nécessité de paraître, l’inconfort d’ornements massifs, la frustration de ne pouvoir les porter que dans les grandes occasions.

Iconoclaste par ses inspirations, essentiel dans ses formes, la maison dinh van s’est taillée une place à part dans l’univers codifié de la joaillerie.

Esprit libre, dinh van crée des bijoux qui, pour la première fois, se destinent plus à révéler ceux qui les portent qu’à impressionner ceux qui les regardent.

Localiser sur la carte

République

Métro a et D, arrêt Bellecour

Inscrivez-vous à la newsletter :