FESTIVAL LUMIÈRE : TOP DES BOUTIQUES QUI ONT UN NOM DE TITRE DE FILM

Alors que le cinéma sera comme chaque année en octobre à l’honneur en presqu’île avec le Festival Lumière on s’est amusé à repérer les noms de boutiques qui de manières fortuites ou non, ont pour enseigne un titre de film. On aurait pu citer Hank, Aurélia ou encore Coyote, voilà notre top :

Pas de printemps pour Marnie : La référence au film d’Hitchcock est sans ambiguïté et met à l’honneur les femmes, leur beauté et leurs chaussures. A l’image de ce film de 1964 qui raconte l’histoire de Mark Rutland qui sait qu’à chaque nouvel emploi Marnie Edgar déleste ses employeurs. Intrigué par son comportement et attiré par sa fascinante beauté, il l’engage tout de même comme secrétaire-comptable dans sa maison d’édition. Un jour, la jeune femme s’enfuit avec la caisse. Mark s’aperçoit du vol et exige qu’elle se marie avec lui, faute de quoi il la dénoncera à la police.

Pas de Printemps pour Marnie : 12 Rue Gasparin, 69002 Lyon

Menthe Poivrée : Cette adresse toute en douceurs et gourmandises pour le petit déjeuner ou des brunchs aux plats 100% fait maison, contraste évidemment avec Peppermint, film d’horreur de Pierre Morel datant de 2018. Dans ce long métrage Riley North est une jeune mère de famille dont le mari et la petite fille viennent d’être assassinés par un gang. Face à système judiciaire corrompu qui remet en liberté les meurtriers qu’elle avait pourtant formellement identifiés, Riley décide de prendre les armes pour faire payer tous ceux qui, de prêt ou de loin, sont impliqués.

Menthe Poivrée : 6 Rue François Dauphin, 69002 Lyon

Poisson d’avril : Film de Gilles Grangier datant de 1954 dans lequel un brave mécanicien de garage, mari fidèle et bon père de famille, Émile Dupuy se laisse convaincre par le bagout d’un vendeur de bazar qui lui fait acheter un modèle de canne à pêche perfectionné avec l’argent destiné à la machine à laver dont rêve Charlotte son épouse. N’osant le lui avouer, il va mentir et, de petits mensonges en gros mensonges, se retrouve dans une situation inextricable. Un jeu dangereux qui n’a rien à voir avec l’univers du jeu qu’on retrouve dans la boutique de jouets du même nom. Ici, tout près de la Place Bellecour, on joue davantage aux jouets en bois, peluches, jeux de société pour tous les âges, loisirs créatifs, aux déguisements

Poisson d’avril : 29 Rue Gasparin, 69002 Lyon

Inscrivez-vous à la newsletter :