LE MÉTIER DE GALERISTE, « L’ENVERS DU DÉCOR »

Pour en savoir davantage sur le métier de galeriste, My Presqu'île est partie à la pêche aux témoignages des meilleurs galeries du centre-ville de Lyon !

Généralement, lorsque nous entrons dans une galerie, nous découvrons une ambiance, un univers, des œuvres d’art. Nous découvrons également des artistes, des techniques d’art ou encore des formes d’expressions. Aujourd’hui, nous avons souhaité découvrir l’envers du décor des galeries, c’est-à-dire le métier de galeriste ! Un métier qui nous permet de voyager à travers leurs galeries.

Nous estimons que le métier de galeriste est encore aujourd’hui, un métier assez peu connu du grand public. C’est la raison pour laquelle, My Presqu’île a souhaité échanger avec certains galeristes de la Presqu’île de Lyon.
La galerie NörKa, Le Réverbère, Racont’ARTS, ArtClub, Valérie Eymeric ou encore la Galerie 33… Tous ont pris le temps de répondre à nos questions, témoignant de leurs expériences sur les caractéristiques de ce métier.

Un métier de passionnés

Pour être galeriste, il faut être passionné. En effet, les galeristes ont pour volonté de transmettre et partager avec leur public le travail d’artistes qui les touchent. La Galerie Le Réverbère est par exemple passionnée de la photographie et en a fait sa spécialité. La Galerie ArtClub a fait de sa spécialité, le figuratif contemporain.

Sensibles et amateurs de l’art depuis leur enfance, les galeristes s’entourent d’oeuvres d’arts qui leur plaisent avant tout.

Un métier humain

L’une de nos questions était de savoir ce qu’ils aimaient le plus dans leur métier. Tous ont répondu la relation humaine qu’ils entretenaient avec leurs artistes et visiteurs. Valérie, de la Galerie Valérie Eymeric nous a par exemple témoigné : « Je choisis des artistes dont le travail me plait ainsi que pour la relation humaine qui s’établit« .

Ils aiment l’échange, le partage des connaissances, la curiosité… Les galeristes côtoient des personnes chaque jour, c’est un métier très humain qui permet de tisser des liens très forts entre visiteurs et artistes.

Un métier de confiance

La clé de la longévité d’une galerie, c’est la relation de confiance. Entre le galeriste et l’artiste ainsi qu’entre le galeriste et le collectionneur, la relation de confiance est primordiale. Le galeriste a pour rôle d’accompagner et de conseiller la personne qu’il a en face de lui. Qu’il soit artiste ou acheteur !

Un métier engageant

Les galeristes aiment prendre des risques, s’engager, défendre des intérêts, promouvoir, exposer ainsi que vendre. Comme le dit si bien Sylvie de la galerie RACONT’ARTS : « la seule règle c’est que je dois aimer ce que je vends« .
L’acte d’achat est souvent considéré comme un acte d’amour envers leur engagement, leur travail. Généralement de petites structures, les galeristes défendent de grands projets pour procurer de fortes émotions.

Galerie NörKa : 35 rue Burdeau, 69001 Lyon

Galerie Le Réverbère : 38 rue Burdeau, 69001 Lyon

Racont’ARTS : 13 quai de la Pêcherie, 69001 Lyon

ArtClub Gallery : 22 Place Bellecour, 69002 Lyon

Galerie Valérie Eymeric : 33 rue Auguste Comte, 69002 Lyon

Galerie 33 : 33 rue de la Charité, 69002 Lyon

Atelier-Galerie Catherine Mainguy : 130 Montée de la Grande Côte, 69001 Lyon

Atelier Véronique Rougy : 38 Rue Sergent Blandan, 69001 Lyon

Inscrivez-vous à la newsletter :